Forêt

Travailler avec des tronçonneuses pour nettoyer après une tempête – comment assurer sa sécurité en cas de catastrophe naturelle

Des familles coincées chez elles. Des arbres qui s'abattent sur vous quand vous travaillez. Dans le cadre de sa mission de pompier dans l'État du Mississippi, où les tempêtes sont fréquentes, Woodman Speights a très souvent dû utiliser des tronçonneuses dans des conditions difficiles. À l'instar des opérations dangereuses de nettoyage après une tempête, c'est une mission que seuls des professionnels formés doivent entreprendre. « J'ai été témoin de dégâts importants », souligne-t-il.

576XP - USA version

Principal défi : gérer des arbres sous contrainte

  • Durée: En fonction des dégâts
  • Effort : Haut
  • Niveau : Modèles professionnels

Woodman Speights

Âge : 23

Profession : Pompier à la caserne de pompiers de Starkville

Ville de résidence : Ponotoc, Mississippi

Le nettoyage d'une zone frappée par une tempête est un travail des plus dangereux lorsqu'on travaille avec des tronçonneuses. Statistiquement, le processus de nettoyage provoque plus de blessures que la tempête elle-même. Woodman Speights et ses collègues de la caserne de pompiers de Starkville ont toujours leurs tronçonneuses à portée de main quand il s'agit d'aller travailler. Durant cette nouvelle mission, les travaux de nettoyage étaient essentiels pour arriver jusqu'à une maison endommagée par un grand chêne.

« Nous avions été appelés pour intervenir sur un grand arbre qui avait traversé le toit d'une maison. Cependant, pour arriver jusqu'à la maison, nous avons dû débarrasser les rues des arbres qui étaient tombés un peu partout. »

L'équipe de Woodman a utilisé ses tronçonneuses pour dégager la route. Cette tâche présentant bien des difficultés, avec notamment les incendies d'origine électrique, les câbles tombés au sol et les débris.

« Le plus important est de rester calme. Si vous commencez à travailler sans réfléchir, vous allez vous blesser. Et il faut éviter de se blesser dans ce type de situation très dangereuse », souligne M. Speights.

Grâce aux volontaires qui ont aidé à enlever les branches coupées et les débris, la première partie du nettoyage a été effectuée en 30 minutes et les pompiers ont pu entrer dans la maison. C'est à ce moment-là qu'ils ont découvert que la cime de cet immense arbre obstruait complètement le hall et que la famille était bloquée dans l'une des chambres de l'étage.

« Nous avons tout d'abord vérifié l'absence de contrainte dans les branches. Nous avons ensuite coupé les branches et dégagé ainsi un chemin pour la famille. »

« Le plus important est de rester calme. Si vous commencez à travailler sans réfléchir, vous allez vous blesser. »


Quel est le meilleur conseil que vous puissiez donner à d'autres utilisateurs de tronçonneuse en matière de nettoyage suite à une tempête ?

« N'oubliez jamais : si vous n'êtes pas absolument certain de pouvoir gérer la situation, ne le faites pas. Si vous avez l'impression de ne pas avoir l'expérience ou l'équipement nécessaire, et si ce n'est pas une réelle urgence, vous devez laisser faire un professionnel. »

Sept conseils de professionnels pour l'opération de nettoyage après une tempête :

Avant de commencer

  1. Regardez. Faites une évaluation des dégâts. Des câbles ou des débris sont-ils tombés sur les arbres ou à proximité ? Le bois subit-il une contrainte qui affectera ses mouvements ?
  2. Communiquez Veillez à ce que toutes les personnes impliquées dans le nettoyage soient des professionnels qui connaissent leur métier. Seules des personnes ayant suivi une formation adaptée doivent effectuer ce travail.
  3. Plan d'évacuation Veillez à toujours avoir un chemin d'évacuation avant de commencer votre travail.
1. Prenez le bon équipement.

Vous devez veiller à prendre les équipements de protection adaptés à l'utilisation d'une tronçonneuse. Vous devez également vérifier régulièrement que les dispositifs de sécurité de l'équipement fonctionnent de manière optimale. Prévoyez également une trousse de premiers secours, du carburant supplémentaire et de l'huile pour vos équipements.

Et n'oubliez pas : il est préférable d'avoir un compagnon avec soi lorsqu'on utilise des tronçonneuses. Évitez en toutes circonstances de travailler seul.

« Nous avons généralement un chef qui attribue des tâches spécifiques à l'équipe. Il y a aussi souvent des volontaires qui viennent nous aider. La communication entre tous les participants est primordiale avant le début des travaux, car il peut s'avérer difficile d'entendre quoi que ce soit avec le bruit de la tronçonneuse et les protections auditives », souligne M. Speights.

2. Anticipez vos tâches

Quand vous arrivez à proximité de la zone touchée par la tempête, prenez toujours le temps d'étudier la situation. Des câbles ou des débris sont-ils tombés sur les cimes des arbres ? Des arbres sont-ils sous contrainte ou ont-ils été déracinés ? Vous ne devez pas commencer à travailler sur cette zone avant d'avoir eu un bon aperçu de ce qui vous attend. Il est aussi très important de prévoir un chemin d'évacuation en cas de problème.

« Le seul moment où vous devez courir lors d'un nettoyage, c'est lorsque vous voyez un arbre tomber dans votre direction. Vous devez alors pouvoir lâcher votre tronçonneuse et emprunter le chemin d'évacuation », affirme M. Speights.

3. Couper les arbres sous contrainte

Les arbres tombés qui sont sous contrainte constituent l'un des défis les plus fréquents à relever dans les opérations de nettoyage qui suivent une tempête. Les contraintes peuvent provoquer des mouvements inattendus lors de la coupe de l'arbre : des branches peuvent être éjectées et vous blesser ou endommager votre équipement ; le tronc peut aussi se déplacer et vous bloquer.

M. Speights explique comment il attaque un arbre tombé qui se trouve sous contrainte :

« Nous commençons par couper toutes les petites branches pour avoir un meilleur aperçu de la situation. Nous enlevons alors le plus de poids possible avant de couper les branches sous contrainte. Nous procédons ensuite à une petite coupe du côté où la contrainte s'exerce afin de réduire un peu cette contrainte et petit à petit, en gardant le contrôle, nous réalisons trois à quatre petites coupes supplémentaires jusqu'à ce que la contrainte disparaisse définitivement. L'important est de procéder lentement, pas à pas. »

Cutting when tension in fallen tree

C'est un travail dangereux qui ne devrait être exercé que par des professionnels formés.

En cas de forte contrainte : Ouverture du côté de la pression

Il s’agit d’une technique dans laquelle vous sciez uniquement à partir de l’intérieur de l’arc (côté de la pression). Effectuez une coupe similaire à une entaille directionnelle ouverte avec un angle d’ouverture plus grand. Sciez petit à petit des deux côtés jusqu’à ce que la contrainte commence à baisser. La contrainte se réduit ainsi lentement, de façon maîtrisée. Soyez attentif aux rebonds éventuels avec l’extrémité du guide-chaîne !

En cas de contrainte modérée : coupe opposée ouverte

  1. Pratiquez une entaille directionnelle ouverte à l’intérieur de l’arc du tronc incurvé, jusqu’à environ 1/3 du diamètre du tronc.
  2. Tout en restant à l’intérieur de l’arc, pratiquez une coupe par petites étapes à l’extérieur de l’arc, au niveau du centre de l’entaille, jusqu’à ce que le tronc se casse.

Ordre correct d'abattage

Les arbres doivent être abattus dans la direction du vent par lequel ils ont été frappés. Ne prenez aucun risque et veillez à toujours avoir un chemin d'évacuation. Commencez par les arbres les plus hauts pour réduire tout risque de chute dans une position dangereuse qui obstruerait votre passage. Les arbres de l’illustration doivent être abattus dans l’ordre suivant : 1, 2, 3, et 4.

  1. Arbre incliné
  2. Arbre cassé, arbre suspendu/abattu
  3. Arbre déraciné étendu par terre
  4. Arbre cassé verticalement, souches hautes
4. Abattage d'un arbre incliné

Commencez par faire tomber l’arbre incliné. Ses racines subissent probablement des contraintes importantes et sa position est instable. Par conséquent, vous ne devez jamais passer dans sa zone de chute. Abattez l’arbre avec un coin de sécurité à l’arrière, ou bien, sur une pente raide, avec une coupe en V ou une coupe en V profonde. L’arbre tombera alors lentement, en restant attaché à la souche pendant sa chute sans se fendre ni heurter quoi que ce soit.

5. Abattage d’arbres cassés avec une cime en suspension
Des familles coincées chez elles. Des arbres qui s'abattent sur vous quand vous travaillez. Dans le cadre de sa mission de pompier dans l'État du Mississippi, où les tempêtes sont fréquentes, Woodman Speights a très souvent dû utiliser des tronçonneuses dans des conditions difficiles. À l'instar des opérations dangereuses de nettoyage après une tempête, c'est une mission que seuls des professionnels formés doivent entreprendre. « J'ai été témoin de dégâts importants », souligne-t-il.
  1. Commencez par couper le haut afin qu'il soit plus facile de tourner.
  2. Tournez la section cassée à l'aide d'un crochet, d'une sangle ou d'une machine qui tirera la section pour la libérer.
  3. Abattez maintenant la souche haute de la manière habituelle. Cependant, soyez prudent : le tronc tombe généralement rapidement, et il peut se soulever au niveau du pied et rouler de manière imprévisible.
6. Traiter des arbres tombés et déracinés

Les gros arbres déracinés ne doivent jamais être coupés en premier lieu au niveau du pied s'il y a le moindre risque que la racine rebondisse dans votre direction. Si vous devez vous occuper de l’arbre tout entier avec une tronçonneuse, il est préférable de partir de la cime. Cela libère toute contrainte avant que vous arriviez aux racines. Commencez par ébrancher l’arbre afin de voir facilement si le tronc est soumis à une contrainte. Mesurez ensuite la longueur du premier rondin voulu à partir de la cime et coupez à cet endroit. Vous pouvez également couper près du « pied » pour éviter que les racines ne rebondissent. Utilisez ensuite un tracteur avec une chargeuse à pince ou un treuil pour soulever l’arbre déraciné avec sa souche haute.

Avertissement : lorsque le tronc a été coupé, l’arbre déraciné ne doit jamais être laissé debout. Si l'arbre n'est pas entièrement abattu, il risque de chuter sur des passants et d'entraîner des blessures graves ou des décès.

La coupe manuelle des racines avant l'élagage par une machine ne doit être effectuée que s’il n’existe aucun risque que l’arbre déraciné ne se retourne. Vous devez également être en sécurité si le tronc rebondit.

Lorsque le tronc est coupé au niveau des racines, il peut se déplacer de côté avec une grande force. Prévoyez par conséquent une voie de repli vers l’arrière ! En vous tenant à côté de l’arbre déraciné à votre gauche, coupez le tronc à votre droite, à environ 0,5 m des racines. Vos jambes seront ainsi protégées si le tronc se déplace de côté lors de la coupe.
Cutting uprooted fallen tree Cutting uprooted fallen tree
7. Abattage d’arbres cassés sans cime en suspension

Les arbres cassés et les souches hautes s’abattent de la manière habituelle, comme un arbre normal. Cependant, soyez prudent : le tronc tombe généralement rapidement, et il peut se soulever au niveau du pied et rouler de manière imprévisible.